l’hyperactive des affaires...

                             




Née en novembre 1969 à Toulouse, Maïthé Quintana a tout compris des affaires. Après un BEP Secrétariat, elle entre dans la vie active grâce à un poste de commerciale de porte à porte pour différents produits. Tout s’accélère en 1998 lorsqu’elle entre chez Club Internet en tant que chef de service Sud-Ouest. Trois ans plus tard, elle devient directrice commerciale de cette même entreprise. Après avoir fait ses gammes et découvert les mécanismes commerciaux des grands groupes, cette hyperactive rejoint Booster Group en tant que directrice générale adjointe.
Suite à un redressement judiciaire de Booster Group, elle rachète l’entreprise parisienne en 2001 et la transfère à Cugnaux pour se rapprocher de ses racines toulousaines. elle redresse les comptes en poursuivant l’activité historique d’animation commerciale et en développant de nouvelles offres innovantes comme la force de vente supplétive. Ce dynamisme a permis à Booster Game de devenir, en quelles années, une référence sur le marché de l’externalisation commerciale et le marketing de terrain.


Rentrée par la petite porte dans le secteur de la vente, elle a connu une carrière fulgurante qui l'a menée à racheter Booster Game.

Œil pétillant, sourire engageant, la jeune femme assume sa scolarité, « j'étais une t… j'ai triplé ma cinquième » ! Son père, maçon, lui donne le choix entre coiffeuse et secrétaire… mais lui impose secrétariat ! BEP en poche, elle déchante vite dans son premier job, vivant très mal le côté « portez-moi un café » lié à la fonction et l'allergie à la dactylo « sur 3 carbones » la pousse à se passionner pour l'informatique ! Après du porte à porte de produits cosmétiques elle « devient une vraie vendeuse multi-produits : assurances, cuisines… » puis va dans une grosse entreprise pour s'y frotter aux process et autres subtilités d'organisation. Chez Club Internet elle démarre chef de secteur Sud-Ouest puis, très vite, chef de réseau jusqu'à devenir, trois ans après, directrice commerciale ! Sollicitée par un prestataire, Booster Group, pour devenir sa directrice générale adjointe, elle découvre un peu tard une situation plombée avec, d'entrée, un plan social de 180 salariés ! Cruelle expérience pour celle qui se retrouve vite seule au front avec l'administrateur du redressement judiciaire ! Au final, une offre de rachat de 300 KF à la barre et l'aventure continue avec six salariés. Assurée de la confiance des grands comptes, elle s'empresse de « délocaliser » l'entreprise devenue Booster Game à… Blagnac puis Cugnaux. Au métier historique de l'animation commerciale (60 % du chiffre d'affaires) elle ajoute forces de vente supplétives (information et formation des vendeurs d'un réseau) ainsi que pose de PLV et événementiel de rue, assurant, en perfectionniste qu'elle est, elle-même le développement d'outils informatiques pointus. Orange, Microsoft, Toshiba, Fram mais aussi Canal + sont parmi ses clients qui lui assurent une croissance rapide et régulière jusqu'à 7M€ avec une bonne rentabilité. En 2008, souhaitant se consacrer à sa famille et sécuriser les fruits de son succès, elle cède 40 % du capital à un fond de la Banque Postale et crée dans la foulée son propre fond d'investissement, Dharma et Associés, « une activité enrichissante ».


Aujourd'hui consultante en entreprises elle met son expérience aux profit des autres !